MARIE-FRANCE DUVAL

Une artiste, une placoteuse et une voyageuse.

Qui je suis!

Il était une fois… Marie-France Duval

J’adore les histoires et les livres occupent beaucoup de place dans ma vie.

J’ai toujours rêvé d’écrire un livre de fiction. J’ai déjà essayé mais pas persévéré et mes chats on fait pipi sur mes notes. Donc direction poubelle.

Ce que j’aime le plus dans les livres c’est les dialogues. C’est quand il y a des interactions entre les personnages. On se chicane, on pleure, on rit et c’est un beau moyen d’évasion.

Ceci n’est pas une chronique sur les livres.

J’ai commencé depuis peu un podcast ou un balado si tu veux.

En fait, je voulais faire un blogue mais c’était difficile de partir la machine. Même si j’aime lire, l’écriture n’est pas nécessairement facile pour moi.

Revenons au podcast, c’est lorsque j’ai entendu un  »podcaster » dire que c’était comme faire des conférences devant 200 personnes que ça m’a allumé.

Mais dans le fond, ce n’est pas vraiment ça. Depuis que j’ai commencé, ce qui m’intéresse le plus c’est les rencontres et d’écouter ce que les autres ont à dire. C’est un moment privilégié avec un autre personne. C’est l’histoire de l’autre qui m’interpelle.

C’est la rencontre, l’essentielle.

Textures Textile, c’est finalement les textures du textile pour faire une analogie entre les différentes personnalités dans le monde du textile. Le lien tu l’auras deviné c’est le textile.

Je suis Marie-France Duval et je fais du tissage extrême. Tu vas me dire c’est quoi ça du tissage extrême? Eh bien, je tisse de l’acier inoxydable sur un métier traditionnel au lieu de tisser du coton ou de la laine.

Et, je tisse des bijoux. Je fais aussi des sculptures et des tableaux avec mon tissage. J’y intègre aussi d’autres techniques textiles comme du feutre, du macramé ou de la broderie.

Mes sources d’inspiration sont souvent reliées à la nature, puisque je suis née entre le golfe St-Laurent et les forêts d’épinette de la côte nord à Sept-Iles. Cela a marqué profondément qui je suis même si je suis déménagée à l’âge de 9 ans. Que de beaux souvenirs.

Il était une fois une Marie-France qui voulait partir en voyage.

Je me suis dit qu’à 60 ans, je partirais visiter le Canada et les États-Unis, un beau projet de retraite me suis-dis. Je me donnais trois ans pour mettre en place mon site internet et me créer une communauté. Et aussi mettre de l’argent de côté pour m’acheter un motorisé.

Mais comme dans la vie, il n’y a pas de hasard, j’ai eu une rencontre déterminant (on s’en reparle) qui a devancé la date de mon voyage. Au lieu de trois ans ce sera finalement au mois de juillet 2020 pour le grand départ. Y paraît que si on se donne 2 ans, on ne part finalement pas.

Ce voyage, va satisfaire mon envie de vivre dans une mini maison. Et bien, ce rêve va devenir bientôt réalité. Ce sera probablement une mini, mini maison et c’est excitant. Ça me demande de réévaluer mes modes de consommation et c’est pour le mieux.

J’ai l’impression que mon ADN est entrain de changer.

C’est aussi un beau voyage qui, j’ose l’espérer, sera rempli de belles rencontres.

Et puisque l’histoire débute ici :

Il était une fois…

 

 

Détail d’un tissage avec perles d’eau douce

Collection Shéhérazade – Magnifique bracelet double

Collection l’Herbier – Hiver – Feutre et tissage d’inox.

Podcast dédié aux amoureux du textile.

 

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Sous-total
$0.00
Total
$0.00
Continuer les achats
0